Se refaire une beauté grâce à la chirurgie esthétique.

de | juin 10, 2016

Cette chirurgie commence à prendre sa place en Europe. La France, en particulier, compte près de 500 000 interventions chaque année, un chiffre qui évolue d’année en année. Il n’y a pas que les femmes qui sont attirées par la chirurgie esthétique, les hommes y passent aussi. La chirurgie esthétique promet une plus belle apparence grâce à différentes interventions.

Les différents types d’interventions chirurgicales.

images(1)Pour vous embellir, vous pouvez toucher plusieurs parties de votre corps, dont le visage. Vous pouvez demander à votre chirurgien de toucher vos paupières, votre nez, vos oreilles, votre cou, votre menton ou vos lèvres. La chirurgie esthétique lyon peut aussi faire quelque chose pour vos rides. Vous voulez des seins plus grands, le chirurgien peut vous les offrir. La chirurgie mammaire ne consiste pas uniquement à l’augmentation, mais le client peut aussi demander une réduction de volume. Après l’augmentation de vos seins, il se peut que les formes de votre corps ne soient pas en harmonie. Vous pouvez retoucher vos fesses, vos cuisses ou votre abdomen. Certaines opérations chirurgicales peuvent vous aider à faire disparaître les cicatrices. Le peeling, le comblement et les autres techniques additionnelles font aussi partie de la chirurgie plastique.

Les risques de la chirurgie esthétique.

Si vous vous dites que cette opération va vous rendre plus belles, sachez qu’elles peuvent aussi vite tourner au cauchemar. Comme toute intervention chirurgicale, la chirurgie plastique lyon comporte des risques et chaque organisme ne réagit pas de la même façon. Avant de fixer la date de votre opération, il est important d’être en connaissance de ces risques. La chirurgie esthétique demande une anesthésie et celle-ci peut être générale ou locale. Vous serez alors exposés aux conséquences de l’anesthésie, et dans les plus pires des cas, elles peuvent aller jusqu’au décès. Hémorragie, infection, cicatrices, ceux-ci peuvent aussi se produire, mais pas à toutes les interventions. Dans le cas d’une hémorragie grave, le chirurgien doit rouvrir l’incision. Si l’hémorragie est légère, un simple drainage peut suffire. Les infections peuvent survenir quelques jours après l’opération et si les antibiotiques ne font aucun effet, une nouvelle hospitalisation peut être envisagée. Dans un premier temps, votre opération laissera une cicatrice, mais celle-ci deviendra plus fine et disparaîtra après un temps. Il faut être patient, car le processus de cicatrisation peut varier d’une personne à une autre. Il se peut aussi qu’elle ne disparaisse pas totalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *