Trouver le financement nécessaire pour monter sa microentreprise

de | juin 14, 2018

La création d’entreprises est sans doute le meilleur moyen de s’enrichir rapidement. Mais encore faudra-t-il trouver les ressources nécessaires pour concrétiser son projet. Malgré les idées reçues, cela ne pose pas de réelle difficulté. Les solutions ne manquent pas, il suffit de faire preuve d’intelligence et d’imagination.

Le concept de « love money »

Traduit littéralement, cela signifie « argent de l’amour ». Il s’agit en fait d’un fonds provenant des proches : amis et membre de la famille. Il peut prendre la forme d’un don, d’un prêt ou d’un vrai investissement. Dans le premier cas, la personne qui accorde une grande confiance au jeune entrepreneur bénéficiaire lui offre l’argent sans contrepartie. Le don ne requiert pas trop de formalisme. Il permet de rassembler rapidement une partie du financement. Il peut également servir pour l’apport minimum réclamé par les établissements financiers pour débloquer un emprunt. Le « love money » est donné aussi sous forme de prêt entre particuliers. Pour éviter les complications, mieux vaut opter pour un contrat écrit. Grâce à internet, on a désormais la possibilité de collecter l’agent auprès d’un large public à travers les sites ou plateformes de crowdfunding. Les personnes intéressées par le projet ou simplement charitables s’y inscrivent donc pour leur donation, leur prêt ou leur investissement participatifs.

Le prêt bancaire et les autres moyens de financement

Si l’entrepreneur a une réelle foi en sa réussite, l’investissement en capital est une bonne solution. Il s’agit de la méthode de création de sociétés par excellence. Elle est juridiquement encadrée. La personne offre par conséquent un apport et aura une part au sein de l’entreprise. Elle participera de ce fait au résultat que ce soit pour le partage des bénéfices ou des pertes. Avant d’opter pour cette alternative, il est préférable de maitriser quelques notions en droit des affaires notamment en droit commercial et des sociétés. Le prêt bancaire doit rester en tant que dernier recours. Bien qu’il soit très avantageux, il est cependant soumis à bon nombre de conditions. D’ailleurs le banquier, pour accorder les fonds, s’assure de la viabilité du projet. En dehors de ces solutions habituelles, si une occasion de gagner de l’argent se présente, il faut la saisir même s’il s’agit de jeux virtuels que sur casinosautorises.com. L’État ou certains organismes organisent également des concours visant à récompenser les jeunes entrepreneurs les plus innovateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *